Accueil

Make Mothers Matter - Mouvement Mondial des Mères International

http://www.makemothersmatter.org/fr/

Enfance Sans Drogue est membre de Make Mothers Matter

Organe International de Contrôle des Stupéfiants

http://www.incb.org/incb/fr/about.html

L' Organe International de Contrôle des Stupéfiants (OICS) est un organe de contrôle indépendant et quasi judiciare qui est chargé de surveiller l'application des traités internationaux relatifs au contrôle des drogues. Leurs rapports annuels sont très intéressants.

Centre de sevrage par abstinence totale: communauté cenacolo

http://www.comunitacenacolo.it/

Aux garçons et aux filles toxicodépendants qui veulent rentrer, on demande d'avoir quelques " entretiens préliminaires " pour qu'ils puissent connaître le style de vie de la Communauté et pour vérifier le désir de changement de la personne. Ce temps sert en outre à faire participer la famille et à préparer le jeune à entrer en Communauté. Après quelques entretiens le jeune est invité à passer quelques journées, du matin au soir, dans une fraternité, pour voir plus concrètement la vie de la Communauté, et puis, s'il le désire et si on est d'accord, il est accueilli. L'accueil est gratuit : chaque famille, librement, peut collaborer selon ses propres possibilités. Nous n'accueillons personne avec des problèmes psychiques (schizophrénie, troubles mentaux graves). Nous ne sommes pas qualifiés pour leur fournir l'assistance médicale spécialisée et constante dont ils ont besoin.

Centre de sevrage par abstinence totale : communauté San Patrignano

http://www.sanpatrignano.org

Depuis plus de 30 ans San Patrignano est une communauté qui accueille filles et garçons avec des problèmes de drogue, sans discrimination idéologique, sociale ou religieuse. C'est entièrement gratuit, aucune contribution de leurs familles ou de l'Etat n'est demandée.
Depuis 1978 la communauté a abrité plus de 20 000 personnes en leur fournissant un logement, les soins de santé et juridiques, la capacité à l'étude, une solide formation professionnelle, la possibilité de changer de vie et une pleine adhésion à la société.
Les résultats prouvés montrent un taux de réussite de 73%.

bouton-don

Quiz

Est-ce que si on a pris de la drogue, on est tenté d’en reprendre ?

  • Oui
  • Non

oui

La plupart des drogues reste dans le corps pendant des années, stockée dans les tissus graisseux.
Lors d'un effort, d'une marche, de sports, de peur, de surprise, d'excitation, un peu de graisse est brûlée et de toutes petites quantités de drogues sont re-larguées dans la circulation sanguine.

Nos médecins généralistes sont-ils concernés par la toxicomanie ?

  • Oui
  • Non

oui

Les médecins généralistes sont les premiers témoins de la toxicomanie. Pour en savoir plus cliquez ici.

Est-ce que le Poppers, l’Air Sec, l’Eau Ecarlate sont des drogues ?

  • Oui
  • Non

oui

L'AIR SEC : Le protoxyde d'azote et autres gaz sous pression ont aussi des effets hallucinogène. En quelques secondes ils produisent une excitation, des étourdissements, un rire idiot, des pertes de connaissance et, par manque d'oxygène, des lésions du système nerveux central. En savoir +


LES POPPERS : Les nitrites volatils ont des effets similaires à ceux du protoxyde d'azote. Ils peuvent en plus provoquer des attaques de panique, des palpitations et des maux de tête. Ils sont aussi responsables de morts par anoxie. En savoir +


L'EAU ECARLATE : Les détachants sont des dérivés de l'éthylène. Ce sont des hallucinogènes mais leur effet est plutôt calmant. Ils provoquent des atteintes neurologiques (surdité, tremblements...) et intellectuelles (démence.)

Un petit joint de temps en temps, est-ce dangereux ?

  • Oui
  • Non

oui

Le joint est du cannabis, herbe, consommé pur, ou schit mélangé à du tabac.
Quand on parle d'alcool, on parle d'un terme générique qui recouvre une grande diversité de produits : le vin, le cidre, la bière, le porto, le cognac, le whisky, la vodka, sont des alcools aux taux variés de 5 à 90 degrés.
Il en va de même pour le cannabis : il existe plus de 100 variétés différentes et les taux de T.H.C.( principes actifs) varient de 4 à 35 %.

Existe-t-il des pilules pour arrêter la drogue ?

  • Oui
  • Non

non

La drogue n'est pas une maladie. La meilleure façon d'arrêter la drogue est de ne plus en prendre.
Les héroïnomanes qui ont réussi à se sevrer reconnaissent que l'abstinence totale est la seule solution.
Ils disent eux-mêmes qu'il est plus difficile de se sevrer du Subutex (drogue de substitution) que de l'héroïne...