Accueil

Enfance sans drogue conseille de lire C'est quoi la drogue ? de Marie-Christine d'Welles aux Editions Jean-Cyrille Godefroy (septembre 2013)

Cet ouvrage permet d'obtenir une information objective et scientifique, de trouver les données, les arguments et les informations essentielles sur la drogue. Il fournit à tous , abstinents ou consommateurs des connaissances fiables et scientifiques.

Ce livre est le meilleur support actuel pour apprendre ce qu'est la drogue.

Que voulez-vous faire de votre vie? De quel côté voulez-vous vous situer?

Chaque personne doit décider pour elle-même.

 

Les questions / réponses ci-dessous énoncées sont destinées à vous faire prendre conscience de ce fléau qu'est la drogue. Elles doivent être complétées par une étude plus approfondie du site (fiches sur les drogues psychotropes, témoignages, etc...)

 

Connaissez-vous les raisons pour lesquelles il ne faut pas fumer du tabac ?

C'est un produit nocif, toxique, dangereux pour la santé. Nous savons tous que la consommation de tabac accroît les risques de cancers, de maladies cardiovasculaires...

Le tabac n'est pas une drogue psychotrope! 

Le tabac entraîne une forte dépendance (difficile de l'arrêter) mais il n'y a pas d'accoutumance (nécessité d'augmenter les doses puis de changer de produit pour obtenir les mêmes effets). Le fumeur va passer d'une cigarette par jour à un paquet, voire deux...mais il restera à sa consommation de tabac. On est loin de l'accoutumance liée à des drogues psychotropes.

Il n'est pas psychotrope, il n'agit pas sur l'esprit, il ne modifie pas le comportement : nous pouvons monter dans la voiture d'un fumeur de tabac, discuter avec lui sans aucun problème. Ceci explique que le fumeur peut réussir des études longues et difficiles, que le tabac ne sera pas la cause de redoublement ou d'orientation scolaire.

Ce n'est pas en prenant du tabac que l'on devient toxicomane!

 

Prendre un petit joint de temps en temps, est-ce dangereux ?


Oui, le cannabis est la porte d'entrée dans les drogues, c'est le vecteur de la toxicomanie. Il entraîne la dépendance, mais aussi l'accoutumance, c'est-à-dire qu'il va falloir augmenter le nombre de joints ou le taux de principe actif pour obtenir les mêmes effets. C'est l'escalade et c'est ce qui explique que les consommateurs deviennent poly-consommateurs (ils vont changer de drogues petit à petit, tout en gardant le cannabis comme drogue d'attente).

Savez-vous que 70% des lycéens (tout milieu social, lycées publiques/privés, campagne, province, villes...) consomment du cannabis de manière occasionnelle ou régulière ?

Savez-vous que la teneur en principe actif du cannabis (THC) consommé par les jeunes varie de 10 à 35% depuis une quinzaine d'années alors que le cannabis que les parents ont connu titrait 0,6 à 6% de principe actif ?

Combien de jours minimum le THC reste t'il dans l'organisme ?
Pendant 28 jours au minimum, le THC sera stocké dans toutes les graisses de l'organisme

Savez-vous qu'en cas de stress ou de peur le cannabis est réactivé ?
C'est le relargage. Il est responsable d'accidents de la circulation, de violence

Les drogues psychotropes qu'elles soient légales ou illégales mènent elles au mal-être, à la dépression et au suicide ?

Pouvez-vous citer trois drogues illégales ?
Cannabis, LSD, ecstasy, cocaïne..

Pouvez-vous citer trois drogues légales ?

  1. Antidépresseurs (Prozac, Zyban, Elavil, Zoloft, Effexor...)
  2. Somnifères (Stilnox, Imovane, Noctran, Rohypnol, Halcion, Mogadon...)
  3. Tranquillisants (Atarax, Atrium, Valium, Xanax, Lexomil)
  4. Neuroleptiques (Haldol, Largactil, Dogmatil, Nozinan...)

Connaissez vous un effet secondaire commun à toutes les drogues ?
Mal-être, dépression, suicide

Aujourd'hui tout le monde parle de la forte consommation d'alcool chez les jeunes. Savez-vous que ce n'est que partiellement vrai ? Savez-vous qu'elle masque souvent une consommation de drogue associée ?

Les jeunes effectivement consomment des alcools forts et en quantités importantes mais cela masque une consommation d'alcool et de drogue associés dont personne ne parle ! C'est ce qui explique les nombreux comas éthyliques actuels. Le consommateur d'alcool et de drogue deviendra rapidement toxicomane.

L'alcool est utilisé comme potentialisateur !

L'addition de certaines drogues entre elles entraîne une augmentation mutuelle de leurs effets. L'alcool est connu pour potentialiser l'effet de toutes les drogues.

bouton-don

Quiz

Est-ce que si on a pris de la drogue, on est tenté d’en reprendre ?

  • Oui
  • Non

oui

La plupart des drogues reste dans le corps pendant des années, stockée dans les tissus graisseux.
Lors d'un effort, d'une marche, de sports, de peur, de surprise, d'excitation, un peu de graisse est brûlée et de toutes petites quantités de drogues sont re-larguées dans la circulation sanguine.

Une drogue psychotrope peut-elle mener au mal-être, à la dépression, au suicide ?

  • Oui
  • Non

oui

Toute drogue psychotrope, qu'elle soit légale (anxyolitiques, tranquillisants, benzodiazépines, neuroleptiques) ou illégale (drogues de la rue) mène au mal-être, à la dépression et au suicide. En savoir plus.

Est-ce que l’alcool est une drogue ?

  • Oui
  • Non

oui

Oui, l’alcool est une drogue sédative.En buvant régulièrement une forte dose d’alcool, au bout de plusieurs années on devient alcoolique. L’alcool a la particularité de potentialiser l’effet de toutes les autres drogues auxquelles il est associé. Si on associe l’alcool à une autre ou à d’autres drogues, on peut très rapidement devenir toxicomane.

Existe-t-il des pilules pour arrêter la drogue ?

  • Oui
  • Non

non

La drogue n'est pas une maladie. La meilleure façon d'arrêter la drogue est de ne plus en prendre.
Les héroïnomanes qui ont réussi à se sevrer reconnaissent que l'abstinence totale est la seule solution.
Ils disent eux-mêmes qu'il est plus difficile de se sevrer du Subutex (drogue de substitution) que de l'héroïne...

Une semaine après avoir consommé du cannabis, reste-t’il des traces de cette consommation dans l’organisme ?

  • Oui
  • Non

oui

La demi-vie d'une substance active est le temps qu'il faut à un organisme sain (qui n'en a jamais consommé) pour éliminer la moitié de la substance. Dans le cas du cannabis, la demi-vie est de 96 heures, soit 4 jours. Cela signifie qu'au bout de 4 jours, l'organisme a éliminé 50% de la dose initiale. 4 jours plus tard, il restera 25% du produit... Au bout de 28 jours, le cannabis sera totalement éliminé chez le sujet qui n'est pas un consommateur régulier. Chez un consommateur régulier, il sera possible de trouver des traces de THC dégradé 40 jours ou plus après la dernière prise.
Selon le Dr Chamayou, il faut 18 mois pour un lavage total de cannabis.