Accueil

 

EXCITANT

 

Présentation


Les amphétamines sont des drogues de synthèse créées en laboratoire.

Utilisées en psychiatrie, elles sont aussi consommées par les sportifs, les étudiants, les armées en temps de guerre... Toxicité particulière des amphétamines : un comprimé peut être fatal. L'instauration de la tolérance à la substance est très rapide : pour rester efficace, il faut multiplier la dose par 10 en deux à trois semaines.

Associée à l'alcool, cette drogue est redoutable.

 

Effets des amphétamines

  • inhibition du sommeil
  • forte stimulation
  • anorexie
  • psychoses (idées suicidaires, paranoïas), hallucinations tactiles par exemple (démangeaisons des extrémités)
  • hypertensions artérielles, infarctus du myocarde...
  • embolies pulmonaires. Les amphétamines sont soupçonnées d'induire, même à dose thérapeutique, des hypertensions artérielles pulmonaires et des dépressions respiratoires
  • insuffisance rénale aiguë

Comme tout sevrage de drogue de laboratoire, il faut être très prudent. L'arrêt brutal des prises peut être mortel.

 

La ritaline

Méthylphénidate breveté en 1954 prescrit pour traiter la dépression et les troubles du sommeil.

La structure chimique du méthylphénidate, Ritaline, est celle du phényléthylamine, ce qui lui donne des propriétés pharmacologiques similaires à celles des amphétamines.

Nom populaire : « kiddy coke ».

Consommation mondiale 2011 : 52 tonnes (1,7 milliards de doses journalières).

Production aux USA :
1990 : 1,8 tonnes 2011 : 41 tonnes

Donnée aux enfants dits « hyperactifs ».

Depuis 15 ans, la Ritaline, pilule de l'obéissance aux conséquences désastreuses pour la santé, est prescrite à des millions d'enfants américains.

En France, cette terrible amphétamine est de plus en plus prescrite.

 

La méthamphétamine


Est en France depuis déjà une dizaine d'années très présente. Elle circule dans tous les milieux branchés ! Elle est appelée speed, ice, crystal et c'est une drogue qui a les mêmes caractéristiques que l'ecstasy. Chez les lycéens, beaucoup de consommateurs de cannabis l'ont déjà expérimentée. Elle a toujours circulée dans les raves party. Sa fabrication est facile et, comme pour l'ecstasy, nous sommes un pays très producteur.

 

Le captagon

Est une amphétamine - Fénétylline chlorhydrate- très appréciée des combattants de l'organisation État islamique.

Les djihadistes en Syrie et en Irak ne tarissent pas d'éloge sur cette pilule « miracle » : « Cela donne la pêche, tu te mets à combattre sans te fatiguer. Tu marches droit devant toi. Tu ne connais plus la peur." Les combattants l'utilisent pour veiller, pour contrôler leurs nerfs et pour augmenter leurs « performances sexuelles », expliquait un trafiquant au cours d'un reportagediffusé sur la chaîne Arte.

Un témoignage confirmé par un officier syrien de la brigade des stupéfiants de la ville de Homs à l'agence Reuters : « On les frappait et ils ne ressentaient pas la douleur. La plupart d'entre eux rigolaient alors qu'on les bourrait de coups ».

 

 

bouton-don

Pour votre salle d'attente...

Vous êtes médecin, profession libérale... et vous disposez d'une salle d'attente ?

Commandez les plaquettes et post-its Enfance Sans Drogue